Article

Inflammation des gencives et Maladie d'Alzheimer - Etude américaine 2010

De nouvelles preuves étayent le lien entre l'inflammation des gencives et de la maladie d'Alzheimer

 

Alzheimer.jpg
13 sept. 2010 | FRANCE De nouvelles preuves étayent le lien entre l'inflammation des gencives et de la maladie d'Alzheimer

NEW YORK, NY, États-Unis : des chercheurs de la NYU ont trouvé les premières preuves, à long terme, que les parodontopathies peuvent augmenter le risque de dysfonctionnement cognitif associé à la maladie d'Alzheimer, chez des individus sains, ainsi que chez ceux qui ont déjà des troubles cognitifs. L'étude de la NYU apporte une nouvelle preuve que l'inflammation des gencives peut contribuer à l'inflammation du cerveau, à la neurodégénérescence et à la maladie d'Alzheimer.

 

L'équipe de recherche, dirigée par le Dr. Angela Kamer, Professeur Adjoint de Parodontologie et Implantologie, a examiné 20 années de données qui appuient l'hypothèse d'un lien de causalité possible entre la maladie parodontale et la maladie d'Alzheimer. "La recherche suggère que les sujets normaux, cognitifs, avec inflammation parodontale, sont à risque accru de fonction cognitive inférieure à celle des sujets normaux sans, ou avec peu d'inflammation parodontale", a déclaré le Dr. Kamer.

L'étude du Dr. Kamer, menée en collaboration avec le Dr. Douglas E. Morse, Professeur Associé d'Épidémiologie et de Promotion de la Santé au Collège de Médecine Dentaire de la NYU, et une équipe de chercheurs, au Danemark, s'appuie sur une étude menée en 2008 par le Dr Kamer qui a constaté que les sujets souffrant de la maladie d'Alzheimer avaient un niveau plus élevé, de manière significative, d'anticorps et de molécules inflammatoires associées à la maladie parodontale dans leur plasma par rapport aux personnes en bonne santé.


Les derniers résultats du Dr Kamer sont basés sur une analyse des données sur l'inflammation parodontale et la fonction cognitive chez 152 sujets, dans l'étude Glostrop sur le vieillissement, qui a été une collecte de données médicales, psychologiques, sociales, et sur la santé bucco-dentaire, sur les hommes et les femmes danois. Le Dr. Kamer a examiné les données couvrant une période de 20 ans, se terminant en 1984, lorsque tous les sujets étaient âgés de 70 ans. Les résultats ont été présentés par le Dr Kamer à la réunion annuelle 2010 de l'Association Internationale de Recherches Dentaires à Barcelone, Espagne.

Le Dr. Kamer envisage de mener une étude de suivi, impliquant un plus grand groupe de sujets, avec plus de diversité ethnique, d'examiner plus avant le lien entre la maladie parodontale et la faible cognition.

 

Docteur Michel ABBOU - 75008 PARIS

Article rédigé par le praticien le 02/04/2018

Fiches conseil

Plus de 200 articles illustrés pour en apprendre plus sur l'hygiène et les soins buccodentaires.

Vidéo pédagogiques

Pour comprendre les soins buccodentaire en images 3D animées de façon ludique.

Où sommes-nous

Notre adresse : 26, rue Marbeuf - 75008 PARIS

Lettre d'information

Restez en contact et informez-vous des dernères actualités de votre cabinet dentaire.